• Mâche
  • Betterave
  • Carotte
  • Courge Potimarron
  • Pomme
 
 

Exposition Changer d'ère : 22/05-19/09, Orléans

Les Paniers du Val de Loire sont proposés comme exemple de changement de mode de consommation dans cette exposition au Muséum d'Orléans que nous vous invitons à aller voir. Afin d'illustrer le propos, nous avons offert un panier bio au Museum d'Orléans qui fut "présenté" lors de l'inauguration de cette exposition samedi 22 mai.

 

Muséum d'Orléans - exposition Changer d’ère - du 22 mai au 19 septembre 2010

« Que puis-je faire, au quotidien, pour améliorer et préserver l’environnement tout en conservant ma qualité de vie ?»


Le propos : Peut-on inventer des modes de production et de consommation moins gourmands en énergie et en matières premières, sans renoncer à l’éducation, à la santé, au confort, à la mobilité ?« Changer d’ère » essaie d’apporter des éléments de réponse à ces interrogations, en remettant en cause certaines de nos habitudes et en aidant le visiteur à se poser les bonnes questions en matière de consommation. A l’origine cette exposition a été conçue et réalisée par la Cité des sciences et de l’industrie puis produite, avec le soutien de Gaz de France et de l’ADEME sous forme d’une exposition en kit, constituée de panneaux et de bornes multimédias. Changer d’ère s’inspire de l’ouvrage « Il y aura l’âge des choses légères » écrit sous la direction de Thierry Kazazian (O2 France).

L’exposition : Le Muséum d’Orléans se propose d’enrichir ces textes avec des photos ou des vidéos, des objets ou des maquettes, préférentiellement d’origine locale. Fort de sa mission de conservation et de sensibilisation, le Muséum s’engage au quotidien dans le développement durable. Dès l’entrée de la salle, l’exposition rappelle la volonté du Muséum de s’inscrire dans les actions menées par la Ville d’Orléans avec la mise en place de l’Agenda 21.

Réalisée en collaboration avec l’IAV, cette manifestation permet de retrouver sur 100 m2 des thèmes d’actualité :
- Le poids écologique des objets et l’éco-conception : chaque objet a un "poids écologique" que l'on peut alléger en agissant sur les différentes étapes de son cycle de vie : choix des matières premières, mode de fabrication, d'emballage, de distribution, usage et fin de vie. Une réflexion sur l’observation de la nature et de son fonctionnement permet de comprendre comment concilier production, économie et préservation de l’environnement.
- Les scénarios de vie : L’imagination des entreprises se conjugue à l’exigence des consommateurs et de nouveaux scénarios de vie se développent dans chaque domaine de notre quotidien, afin de « vivre autrement ». Quatre îlots, "bouger", "se nourrir", "habiter", "produire et consommer" sont répartis dans la salle et se déroulent dans l'espace en traversant les cloisons. Ils proposent des alternatives à nos modes de vie pour passer d'une société de consommation fondée sur le produit, à une société d'utilisation fondée sur le service.
- L'empreinte écologique : dans la salle d’exposition, deux bornes multimédias permettent au visiteur de calculer son empreinte écologique ou de répondre à des quiz.
- La matériauthèque : De nombreux matériaux sont aujourd’hui redécouverts ou mis au point pour prendre en compte des questions environnementales : chanvre, crin de cheval, bioplastiques… Certains de ces matériaux ou objets sont présentés dans l’exposition, le long d’un bandeau de bois qui court sur les murs de la salle.
- La projection de « Lucha libre » : Un film de 26 mn sur la recherche de solutions alternatives pour un habitat à faible budget, au Mexique (Raphaële GOULET, 2009)

Renseignements : ouverture tous les jours de 14 h à 18 h (ainsi que le matin pour les groupes scolaires sur RV). Muséum d’Orléans, 6 rue Marcel Proust. Tél : 02 38 54 61 05 / museum@ville-orleans.fr


Qui sommes-nous ?