• Salade
  • Betterave botte
  • Courgette
  • Pomme de terre primeur
  • Fraise
 
 

Bientôt les tomates dans vos Paniers

Ça y est, elles rougissent ! Enfin, le légume phare de l'été arrive à maturité. Seules les variétés les plus précoces seront prêtes à vous être livrées avant le mois de juillet. Il faudra donc attendre encore un peu pour avoir des quantités plus conséquentes et surtout les variétés anciennes, si belles et savoureuses... Coeur de Boeuf, Green Zebra, Marmande ou Noire de Crimée ne sont en effet pas les plus rapides !

Pour accélérer la maturité des fruits, Julien Chenault, producteur à Saint-Cyr en Val, procède à un effeuillage sévère sur ses pieds de tomate (voir photo). Cela permet de gagner quelques précieux jours de précocité ; les fruits sont ainsi exposés au soleil, ce qui favorise le mûrissement et améliore la qualité gustative. Cette année, une série d'essais a été mise en place chez les différents producteurs afin de déterminer les variétés les plus intéressantes pour vos paniers. Les objectifs sont multiples : il s'agit notamment de trouver les variétés les plus savoureuses possibles, mais également capables de résister au conditionnement et au transport dans les paniers. Par exemple, certaines variétés anciennes sont bien trop molles à maturité et éclateraient dans les barquettes, même en les manipulant avec le plus grand soin. D'autres ont une peau trop fine, ce qui entraîne le même problème. Pour cette raison, des essais sont faits en 2010 avec des variétés type "cocktail", c'est-à-dire de plus petit calibre. Elles sont plus longues à cueillir, mais présentent une plus grande fermeté et des taux de sucre qui devraient ravir vos papilles ! Guettez donc dans les barquettes ces petites tomates rondes, toutes prêtes à être croquées. Un autre critère pris en compte dans nos essais est la précocité : notre objectif est là de vous proposer le plus rapidement possible des tomates. Des techniques de taille spécifique et des variétés précoces sont donc étudiées de près cette année. Le terroir est aussi un paramètre à prendre en compte : la région Centre est vaste et les situations des différents producteurs de tomate ne se ressemblent pas. Il faut donc identifier les zones les plus précoces pour y développer la production de variétés précoces. Planter tôt les pieds de tomate est une autre solution, mais qui comporte des risques. Les dernières gelées peuvent avoir un effet dévastateur si ces plantations ne sont pas protégées par des voiles thermiques.

Pour conclure, le climat jouera toujours un rôle majeur ; le printemps a été globalement froid, ce qui a retardé la maturité malgré tous les efforts mis en oeuvre. Des résultats intéressants sont constatés, mais un printemps plus clément aurait permis une production en quantité non négligeable dès la mi-juin... Un bel objectif pour 2011, sur lequel nous nous pencherons avec tous les producteurs concernés dès la fin de saison, à l'heure des bilans. En attendant, nous espérons que vous vous régalerez avec nos premières tomates.
Qui sommes-nous ?