• Radis
  • Courge potimarron
  • Blette
  • Carotte
  • Raisin
 
 

Des fruits dans les paniers !

Vous nous l’avez demandé à plusieurs reprises et le message a été entendu : la demande générale est d’avoir plus de fruits dans les paniers, notamment en été. C’est ce qu’a révélé une nouvelle fois le dernier sondage auquel un tiers d’entre vous a répondu : vous souhaitez majoritairement voir augmenter la fréquence de distribution de l’ensemble des fruits d’été.

             Produire des fruits en région Centre n’est pas chose aisée, et le millésime 2012 est là pour nous le rappeler ! La terrible gelée de mi-avril a eu raison de la floraison de plusieurs espèces : chez Catherine Carré, notre principale productrice, les cerises, poires, prunes, pommes et kiwis ont ainsi souffert fortement des conditions météos désastreuses du printemps. Jugez plutôt au bilan de l’année : aucune production en cerise, poire et prune ! Quelques kiwis ont pu être sauvés grâce à l’aspersion qui a été mise en route, mais la production sera faible. Pour les pommes, certaines variétés comme Elstar ou Reine des Reinettes ont réussi à refleurir après le gel, ce qui leur a permis d’accrocher une quantité de fruits raisonnables. Néanmoins, là encore la production sera faible car les abeilles n’ont pas pu travailler correctement avec le temps froid et pluvieux du mois d’avril… Mieux vaut rester au sec dans sa ruche ! Voilà qui nous rappelle si besoin en était le rôle majeur joué par ces petites travailleuses dans nos productions vivrières.

Chez deux producteurs, même nos tomates, pourtant bien à l’abri sous les tunnels, ont subi les affres de cette gelée « surprise », qui est tombée sur nos campagnes sans prévenir cette année : pour Michel Revault et l’ESAT de Pontlevoy, la production sera retardée d’au moins 15 jours car les premiers bouquets floraux ont été grillés par la morsure du froid… Dur, dur d’être maraîcher dans ces moments là !

Plusieurs efforts ont sporadiquement été entrepris par nos producteurs pour pallier à ce manque de fruits qui fait défaut : essais de production de melons, plantations de raisin de table et pêchers de vigne... Mais ces productions se sont révélées trop aléatoires du point de vue météorologique et donc peu rentables à terme pour les producteurs.

Aussi nous avons fait le choix de nous approvisionner chez des groupements de producteurs partenaires que nous connaissons bien, car nous travaillons ensemble depuis maintenant plusieurs années. Notre association de producteurs, Val Bio Centre, est en effet investie au niveau national aux côtés d’autres groupements pour travailler notamment à la structuration et au développement de la filière bio. Forts de ce partenariat, nous nous appuyons de façon très ponctuelle sur les spécialités de chaque région pour satisfaire au mieux vos attentes. Cette année, une superbe production d’abricots en provenance de notre partenaire du sud est : l’association Solebio a permis de garnir plusieurs fois vos paniers de fruits goûteux. Un essai en pêche et nectarine est même mené cette semaine avec une attention extrême, ces fruits étant particulièrement sensibles aux chocs… Des melons seront biens sûrs livrés prochainement, dès que la saison aura vraiment commencé chez notre partenaire du sud ouest, la coopérative CABSO.

L’approvisionnement hors Val de Loire reste exceptionnel (il a représenté 7% du contenu de nos paniers en 2011). Nous restons vigilants à la logique de proximité qui est au cœur même de notre activité mais toujours dans le soucis de vous satisfaire, nous préférons commander des produits à des collègues d’autres régions qui sont en pleine production et qu’ils peinent parfois à écouler, plutôt que d'avoir des manques dans nos paniers. C'est donc un équilibre difficile qu'il nous faut trouver et nous essayons de faire pour le mieux en tenant compte de tous ces éléments. Notre objectif prioritaire reste de diminuer régulièrement ces approvisionnements car il en va de la cohérence de notre activité.

Dès septembre / octobre, le retour des poires, du raisin, des pommes et de la rhubarbe bien de chez nous annoncera l’automne et peut être le soleil qu’on attend toujours !

Edouard

Qui sommes-nous ?