• Radis
  • Courge potimarron
  • Blette
  • Carotte
  • Raisin
 
 

C’est l’automne...

...de la diversité et des couleurs avec les courges dans les paniers !

L’automne est à présent bien installé sur nos campagnes ; les gelées matinales se font de plus en plus régulières, les jours sont de moins en moins longs et la croissance des plantes est fortement ralentie. Ainsi, les salades semées en ce moment mettront plus de 3 mois à parvenir à maturité alors qu’au cœur de l’été, un seul mois leur suffit pour atteindre le bon stade de récolte. Les légumes fruits de l’été sont à bout de souffle et ne produisent plus beaucoup ; les plants sont progressivement arrachés dans les tunnels pour céder la place à des espèces plus rustiques au froid : épinards, mâches et blettes sont donc mis en place pour prendre le relai et apporter de la verdure au cœur de l’hiver.

En parallèle, la récolte des légumes de garde bat son plein : le dernier épisode pluvieux a par exemple permis aux producteurs de pommes de terre d’arracher les tubercules des champs. Comme prévu cette année, le rendement est faible et le calibre est beaucoup plus petit qu’en année normale, faute à cette météo estivale très défavorable qui a provoqué le développement foudroyant du redouté mildiou.

Cette saison est aussi le bon moment pour mettre toutes les courges à l’abri. Là aussi le calibre est plus petit cette année car la météo pluvieuse a perturbé le travail des abeilles et des bourdons, « en grève » quand les fleurs de courges se sont épanouies.

Ces fruits bourrés de vitamines qui parfumeront vos potages et autres gratins cet hiver nécessitent une attention toute particulière lors de la récolte et du stockage. La conservation est en effet très délicate et une erreur de conduite en ce moment peut s’avérer désastreuse : les fruits doivent être ramassés par beau temps lorsqu’ils sont bien secs et il est primordial d’éviter les chocs pendant le conditionnement, au risque de les voir pourrir à toute allure au cours des mois à venir. Ensuite, il s’agit de leur trouver une place idéale dans la ferme pour assurer une bonne conservation : les courges ne se stockent pas en chambre froide et ne supportent pas des températures trop basses. Il faut donc leur dénicher spécialement une pièce bien sèche, ventilée et relativement tempérée, pour éviter le développement de champignons... Pas toujours facile dans une ferme où sacs de grains et matériel agricole varié encombrent bien souvent le moindre espace… Un peu de rangement est donc parfois nécessaire pour mettre les fruits à l’abri des aléas climatiques. En fait, c’est vraisemblablement dans votre cuisine que les courges se conserveront le mieux, car le climat y est idéal !

Cette année et comme pour les tomates, un travail spécifique a été mené avec nos 12 producteurs de courges pour assurer une belle diversité dans vos paniers avec les variétés qui vous seront proposées. La famille des courges est en effet très riche en formes et couleurs variées dont nous avons souhaité vous faire profiter au maximum en diversifiant la gamme. Le choix se porte sur des variétés donnant des fruits de bonne qualité gustative et de calibre petit ou moyen, car ils sont plus adaptés à la distribution en panier (pas facile de faire rentrer un potiron de 15 kg dans un sac…). Ainsi, 10 variétés vous seront proposées selon un planning de distribution établi en fonction du potentiel de conservation de chacune. Vous pouvez découvrir cette gamme et nos nouveautés 2012 sur la brochure de présentation jointe à votre panier etsur notre page facebook. Les différents goûts et textures de chair devraient vous permettre de multiplier les recettes savoureuses tout au long de l’hiver. Alors à vos tabliers et surtout n’hésitez pas à nous donner vos avis et idées de recette pour chaque variété !

                                                                                         Edouard

Qui sommes-nous ?