• Radis
  • Courge potimarron
  • Blette
  • Carotte
  • Raisin
 
 

Recevoir nos paniers, c’est soutenir l’agriculture

Recevoir nos paniers, c’est soutenir l’agriculture bio locale !

Abonnés fidèles, vous avez souvent lu dans nos mots de la semaine que le développement de l’agriculture bio locale est un des fondements de notre association. Nous voulons cette semaine vous apporter quelques témoignages sur notre action en la matière.

Notre association est un outil créé et géré par les producteurs bio eux–mêmes. Val Bio Centre rassemble 37 producteurs de fruits et légumes bio de la région Centre, dont 27 fermes familiales, 8 jardins d’insertion, un Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) et un lycée horticole.

Un des premiers facteurs de réussite de l’installation et de la pérennisation des fermes bio locales est une valorisation des productions à des prix rémunérateurs et en volumes suffisants. A travers Val Bio Centre, les producteurs maîtrisent la commercialisation de leurs productions dans le cadre d’une organisation commune, essentiellement via les paniers bio, et de façon complémentaire aux circuits de distribution propres à leur ferme. En 2013, près de 620 T de fruits et légumes bio ont ainsi été commercialisées. Pour les producteurs, le système des paniers proposé par Val Bio Centre est rare et précieux ! Julien, maraîcher bio à Saint Cyr en Val (45) le résume ainsi : « L’intérêt, c’est qu’on planifie six mois à l’avance, à des prix garantis, les quantités dont les Paniers auront besoin ».

Au sein de Val Bio Centre, les producteurs se sont également organisés pour mettre en place un appui technique collectif, emmené par Edouard, technicien de l’association. S’il permet de garantir une grande diversité de fruits et légumes, attrayants et goûteux, cet appui technique a aussi pour objectif d’aider les producteurs à être suffisamment performant et productif pour vivre de leur métier.

L’aide à l’installation est un préalable fondamental pour le développement de fermes bio locales. Val Bio Centre est ainsi acteur de l’espace test « Les Prés d’Amont », couveuse d’entreprise en maraîchage bio à Blois, et apporte appui technique et sécurisation de débouchés aux entrepreneurs à l’essai. Anne-Sophie Castets, arrivée en 2010 et désormais installée en témoigne : « maintenant, je sais quelle quantité de produits je peux proposer à la vente chaque semaine. L’espace test a répondu à mes attentes (…) en matière de matériel, de terres, d’entourage technique et professionnel. C’est très enrichissant». A voir à ce sujet cette vidéo :

 

 

Les producteurs bénéficient de la mise en place de plannings de production et de fiches de références techniques. Des essais variétaux et des expérimentations sont régulièrement réalisés : la diversité des variétés de tomates, d’aubergines et de courges, la découverte des jeunes pousses de crucifères dans vos paniers… ça vient de là ! Les producteurs sont également invités à participer à des réunions techniques, des formations, des voyages d’études...en novembre dernier, ils découvraient ainsi des collègues producteurs bio en Bretagne (et sous la pluie !). Le collectif permet aussi aux producteurs de commander groupés : voiles et paillages, semences, plants… avec une garantie sur la qualité et des prix plus avantageux.

Enfin, depuis 2008 et avec l’aide de la région Centre, Val Bio Centre a financé chez 12 producteurs, 3,4 ha de serres, mises en loyer avec une acquisition progressive par les producteurs en 7 ans. Le Jardin de Cocagne d’Orléans en a été bénéficiaire : « S’il n’y avait pas eu Val Bio Centre, nous n’aurions pas eu la capacité d’investir dans notre serre multi chapelle. Cet investissement est très lourd au démarrage, mais de qualité. La serre nous permet de ne plus être tributaire de la saisonnalité et d’équilibrer notre production sur l’année. Nous ne travaillons pas avec des saisonniers, mais avec une équipe de salariés en insertion, et désormais nous pouvons leur offrir une activité sur toute l’année, y compris en hiver. La qualité de cet outil améliore par ailleurs le confort de travail pour tous les salariés. Pour la structure, la serre permet enfin de stabiliser le chiffre d’affaires sur l’année »

Consommer les fruits et légumes bio de vos paniers, c’est plus que manger bio, c’est aussi un acte militant en faveur de l’agriculture bio locale !

 

Mathilde

Qui sommes-nous ?