• Radis
  • Courge potimarron
  • Blette
  • Carotte
  • Raisin
 
 

L'automne, Une si belle saison !

Depuis quelques semaines, nous avons quitté un été sans regret tant il a été difficile pour tous les producteurs.

Les jours raccourcissent, les nuits sont plus froides mais heureusement les journées restent belles et douces ce qui nous permet de le dire haut et fort : nous avons un bel automne !

C’est une bonne nouvelle car les paniers des prochains mois en dépendent : les légumes ont pu profiter du soleil de septembre et octobre, la pluie s’est contentée d’apparitions régulières sans perturber les conditions de récoltes, et il n’y a pas eu de gelées trop précoces. Le résultat  est là : nos légumes seront beaux et gouteux et ils se conserveront dans de bonnes conditions pour les légumes racines.

Les conditions sont également bonnes pour les semis et plantations sous serres qui permettent d’avoir de la verdure au cours de l’hiver.

Il faut juste espérer que nous aurons bien des périodes de froid au cours de l’hiver ; c’est nécessaire pour le cycle des végétaux, pour l’équilibre du sol et des auxiliaires et cela permet un meilleur étalement du calendrier de production, pour la mâche et les épinards notamment.

Cela se traduit par une activité intense dans toutes les fermes où ce ne sont pas les récoltes pour le panier de la semaine qui se font mais celle pour plusieurs mois. Après les pommes de terre, les courges et les pommes, ce sont les carottes, céleris, betteraves, panais et autres racines qui sont sorties de terre, où elles s’abritaient, pour être conservées en silo chez la plupart des producteurs.

Il restera bientôt uniquement dans les champs les légumes qui résistent aux conditions hivernales comme les poireaux (seule une période de gel intense peut empêcher sa récolte).

Mais l’automne, c’est aussi un travail tout aussi important mais moins visible qui va permettre de préparer l’année prochaine. Cela commence par un bilan de campagne de printemps et de l’été (choix des variétés, des périodes de productions, essai de cultures. Etc…)

Au sein de notre association une partie de ce travail se fait en commun et est finalisé lors de la réunion de planification qui s’est déjà tenue courant octobre. Chaque producteur peut ensuite préparer son propre plan de cultures, ses assolements (ce sont les changements de cultures sur chaque parcelle, si importante en agriculture biologique pour une meilleure maitrise des maladies et parasites) et commandes de semences.

Les paniers 2015 sont en préparation et ils sont prometteurs !

Thierry

 

Qui sommes-nous ?