L'automne en été

 

Certains d’entre vous nous ont fait part de leur étonnement de ne plus trouver de légumes d’été dans les paniers du mois de septembre.  En effet, les cultures ont été pénalisées par le passage brutal et sans transition d’un été exceptionnel  à une fin de mois d’août avec des nuits froides et des journées peu ensoleillées.  Les légumes fruits (aubergine, concombre, tomate…) se sont brutalement arrêtés de murir, ce qui explique que du jour au lendemain vous n’en ayez presque plus eu dans vos paniers.

Par ailleurs, la production exceptionnellement abondante de l’été de tomates, courgettes, aubergines… a puisé dans les ressources des plantes. On se retrouve donc logiquement en ce début d’automne avec une production bien moins importante, qui de plus murit par très petite quantité et beaucoup plus lentement, en raison du rafraîchissement des températures.

Pour continuer à vous proposer des tomates et autres légumes d’été le plus tard possible dans la saison, il y a une solution à laquelle certains de nos producteurs commencent à réfléchir. Il s’agirait de décaler certaines plantations. C’est à dire qu’au lieu de planter en mars/avril, pour les tomates par exemple, il faudrait planter en mai/juin pour décaler la floraison et avoir les premiers bouquets en septembre. Mais cette pratique présente un risque : si la météo n’est pas favorable, les plantes risquent de pâtir du froid et en reculant le démarrage des plantations, elles produiront logiquement moins…

Pour nous consoler, souvenons-nous que l’an dernier les conditions climatiques de l’été avaient été particulièrement maussades et nous n’avions pas profité comme cette année des bons légumes en abondance. L’heure est désormais aux savoureux et généreux légumes d’automne qui eux aussi ne manqueront pas de nous régaler !

Qui sommes-nous ?