• Salade
  • Betterave botte
  • Courgette
  • Pomme de terre primeur
  • Fraise
 
 

Courges, on vous aime !

 

 

C’est un des légumes emblématiques de la saison automnale… la courge fait son grand retour dans vos paniers bio. Les producteurs sont en train de stocker toutes les courges récoltées ces derniers temps dans un lieu sec, ventilé et tempéré, pour les garder à l’abri tout l’hiver. Ces courges, et plus généralement tous les légumes dits « de garde » (pommes de terre, oignons, échalotes, betteraves, carottes, céleris raves), permettront d’approvisionner vos paniers jusqu’au début du printemps, en complément des légumes à venir sous les tunnels ou dans les champs.

Parlons un peu de la courge... Ses formes un peu étranges (aplatie, oblongue, striée ou même tordue) et ses noms plutôt bizarres (Butternut, Spaghetti ou Sucrine du Berry), en font un légume encore méconnu, qui souffre même parfois d’une mauvaise réputation : la courge serait compliquée à cuisiner…
Alors lisez ces quelques lignes, et vous changerez rapidement d’avis sur le sujet… vous ne saurez même plus par quelle recette commencer pour tester toutes les possibilités que vous offre ce légume aux multiples facettes !

 

1) étape 1 : leçon de découpage

 

Pour cette première étape vous aurez simplement besoin d’une planche à découper et d’un bon couteau. Avant d’attaquer votre courge, réfléchissez à ce que vous allez en faire. Si c’est pour faire une soupe ou une purée, pas besoin de vous creuser la tête, faites comme vous voulez. Découpez-là d’abord en deux, puis ensuite en petits morceaux. Si vous souhaitez la farcir ou vous en servir pour présenter votre plat, un velouté par exemple, commencez par découper délicatement un chapeau, puis ensuite, creusez en enlevant les graines et la chair (vous pouvez éventuellement précuire votre courge en entier pour faciliter le découpage). Enfin, si vous souhaitez consommer votre courge crue ou l’incorporer dans une préparation, la meilleure option est de la râper finement (voire la mixer pour certaines recettes).

 

2) étape 2 : leçon d’épluchage

Attention, il y avait un piège ! Pas de leçon à vous donner puisque dans la plupart des cas, vous pouvez consommer la peau, surtout si le légume est jeune. Epluchez votre courge éventuellement si vous souhaitez la consommer crue. Et si vous voulez vraiment enlever la peau, faites-le une fois que votre courge est cuite, ce sera beaucoup plus facile.

 

3) étape 3 : leçon de cuisson

 

 

Il existe différentes manières de cuire les courges, en fait tout dépend de la recette choisie. A l’eau : rapide et facile, idéal pour préparer une soupe. A la vapeur : pour la précuire, pour tout ce qui est soupes et  purées, pour la farcir par la suite, ou pour l’incorporer dans des préparations. Au four : rôtie, en morceaux ou coupée en deux. A la poêle : en cubes revenus dans l’huile avec des herbes et aromates et épices, vous pouvez ensuite ajouter un peu d'eau et couvrir.

 

4) étape 4 : leçon de cuisine

La courge va vous surprendre, elle se consomme de toutes les façons, sucrée ou salée, et du début à la fin du repas. En apéro : mousse ou velouté en verrine, mini feuilleté ou tarte... En entrée : crue et râpée dans une salade, en soupe ou potage. En plat : tarte, quiche ou tourte, cake, gratin, soufflé, farcie, en purée ou poêlée en accompagnement, ou encore en frites au four (tout simplement en bâtonnets, arrosés d'huile d'olive, d'herbes et d'épices). Et enfin en dessert, en gâteau ou flan, en confiture, et même en sorbet.
Voici quelques suggestions d’utilisation selon les variétés que vous retrouverez dans vos paniers bio : Potimarron en soupe ou purée, Patidou farcie ou en pâtisserie, Butternut et Buttercup en purée, gratin, dessert, Spaghetti en gratin, Sucrine du Berry en soupe et confiture, Pâtisson crue ou farcie…

 

Pour finir, deux idées pour utiliser la totalité de vos courges : servez vos soupes et potages dans la courge évidée (certains font même cuire directement la soupe dedans au four, en ajoutant du bouillon de volaille, de l’oignon de la crème, du fromage…). Et pensez à conserver les pépins, rincez-les, égouttez-les sur du papier absorbant et faites-les griller au four sur une plaque.

Qui sommes-nous ?