• Radis
  • Courge potimarron
  • Blette
  • Carotte
  • Raisin
 
 

Mauvaises nouvelles chez nos arboriculteurs

L’année dernière avait déjà été très difficile chez nos producteurs de fruits, avec les inondations et autres aléas climatiques qui avaient réduit considérablement le rendement des arbres fruitiers. Nous en avons senti les conséquences sur toute la saison puisque très vite les stocks - de pommes ou de kiwis par exemple - ont été écoulés, et nous avons été dans l’obligation d’avoir recours à des producteurs partenaires d’autres régions françaises.

Et ces jours-ci, en discutant avec nos arboriculteurs, les nouvelles ne sont pas réjouissantes ; visiblement 2017 ne sera pas une meilleure année. Chez Eric Duriez, dans le Loiret, plusieurs facteurs se sont cumulés. Le gel du mois d’avril a eu raison de ses fleurs de pommiers, et Eric pense que malheureusement il n’aura aucun fruit. Quant à ses cerisiers, s’ils avaient souffert du gel également, c’est finalement la grêle qui a détruit les futures cerises, en ne laissant pas d’espoir de pouvoir en déguster.

Chez Lionel, dans le Loir-et-Cher, ce sont les poires qui ont le plus souffert. Comme il le redoutait suite à la période de gel, il estime qu’il n’a pas de chance de voir ses poires se développer.

Face à ce constat assez pessimiste, ne soyez pas inquiets pour autant. Nous mettrons tout œuvre pour que vous profitiez de fruits dans vos paniers malgré tout. Nous pouvons compter sur notre réseau de producteurs bio partenaires de régions qui ont eu plus de chance et ont été épargnées par cette météo. Et puis nous allons chercher autour de nous d’autres producteurs bio qui seront en mesure de nous proposer des fruits. Et qui sait... ce sera peut-être l’occasion de découvrir de nouvelles variétés de fruits, ou d’accueillir de nouveaux producteurs au sein de notre association ?

 

Céline

Qui sommes-nous ?