• Radis
  • Courge potimarron
  • Courgette
  • Carotte
  • Raisin
 
 

Nouvelles des producteurs

Le soleil a enfin fait son retour, mais c'était loin d'être le cas la semaine dernière. Nous avions fait le tour de nos producteurs pour prendre des nouvelles, voici leur ressenti

La météo inspire nos producteurs… colère, résignation, patience ou espoir, on ne sait plus vraiment quelle attitude adopter le matin quand on découvre le temps du jour…
Cette semaine, faisons un peu le tour de nos producteurs et productrices, qui nous donnent des nouvelles depuis les champs, les serres ou les tunnels.

Dans la ferme du Champ des Hérissons, quoi qu’il en soit on reste poète !

Toujours rien à l'horizon des champs !
Régime minceur pour les clients
Les choux raves font les coquets à ne pas vouloir s'arrondir 
de peur de prendre trop de poids !
Les radis restent trop sveltes sous leur feuillage bien modeste
Les choux fleurs ne s'épanouissent qu'au compte goutte
Patience 
on en profite pour mettre en place nos légumes d'été sous serre
Les années et saisons se suivent
Mais ne se ressemblent pas
Les hérissons s’activent
Le printemps est là
Malgré ce drôle de climat
Et cette météo rétive
Qui freine les semis aux champs
Avec un sol trop collant
Une terre amoureuse
Qui nous empêche de butter
Nos asperges frileuses ;
Il nous faut peaufiner
Les plantations sous serres
Afin de traverser
Cette période éphémère
Tel un poison d’avril
Qui nous tient sur le fil !
Les hérissons "fun en bulles" !

Chez Guillaume Lajoinie « Le jardinier d'eau », en direct des marais de Bourges

La récolte de salade, épinard, navet botte et blette a débuté depuis la semaine dernière au bénéfice du retour d'un ciel bleu. Les choux raves commencent à s'arrondir. Tout cela se passe à l'abri dans les serres.
Dehors dans les marais, j'ai saisi une opportunité il y a deux semaines pour planter salades, choux ronds, choux pointus, fenouil, betterave rouge, céleri branche, oignon, carotte et échalote. Le tout est protégé avec un voile de forçage même la rhubarbe qui s'allonge à vue d'oeil. En attendant de planter tomates, concombre, aubergines dans 2 semaines.

Loïc Cosset, depuis sa ferme dans l’Indre, espère en vain que la pluie cesse…
Jeudi et vendredi sous un soleil radieux (enfin au début on se demandait ce que c'était, car plus habitué à le voir !), j'ai passé les interceps dans la vigne, broyé l’herbe dans les allées de vigne, puis préparé les terres pour planter oignon, pomme de terre et semer les fèves. Samedi matin, début de plantation des oignons, au bout d'une heure il a fallu arrêter car la pluie a fait son retour. L’après-midi, sous le soleil, on a mis les bouchées doubles pour faire les oignons et ensuite semer les fèves. Dimanche, on a planté les pommes de terre, journée non stop, tout le monde au taquet, les 3 générations été présentes mais malheureusement on a pas pu finir lundi car la pluie est revenue. 
Les radis dans la serre poussent lentement, les fraises manquent de chaleur. Pour info, l'après-midi, normalement on devrait avoir 30 degrés dans les tunnels, hors là depuis plusieurs jours on a 15 degrés maxi. Si quelqu'un connaît un indien pour faire la danse du beau temps, je suis preneur ! 
Et chez Val Bio Centre, c’est le temps de la planification…

Au sein de notre association, chaque producteur est planifié pour des légumes ou des fruits, à des périodes et pour des quantités données, avec un prix fixe sur la période planifiée et indépendant des aléas du marché.
La responsable d’approvisionnement réalise un pré-projet de planification, avec les volumes prévisionnels de fruits et légumes à apporter chaque semaine sur la période concernée, puis le transmet aux producteurs qui se positionnent sur les volumes à pourvoir. Tous les producteurs et la responsable d’approvisionnement se retrouvent autour d’une table pour finaliser ces projections et discuter des prix de la période concernée sur la base de la grille de prix de l’année passée, que le Conseil d’Administration valide par la suite. C’est aussi un moment de rencontre convivial où chacun échange sur ses cultures, ses essais, ses réussites (ou ses échecs).


… et de la préparation de notre Assemblée Générale
Comme chaque année courant avril, nous allons tenir l’Assemblée Générale de notre association. Producteurs, salariés et administrateurs vont se retrouver très bientôt pour faire le bilan de l’année 2017. Nous travaillons actuellement sur l’organisation de cette journée : préparation de supports, de synthèses, présentation des chiffres, des actions menées, et… organisation du repas !!

Céline

Qui sommes-nous ?