• Salade
  • Betterave botte
  • Carotte botte
  • Pomme de terre primeur
  • Fraise
 
 

Nouvelles en provenance directe des champs

 

Le coup de chaleur exceptionnel de la semaine dernière, avec des températures jusqu’à 30°C dans l’après-midi ont donné une sacrée accélération aux cultures et fait arriver rapidement à terme les blettes, épinards ou salades. En temps normal cette période est assez compliquée et nous donnons la parole à Alice, notre chargée d’approvisionnement, pour vous en parler.

 

 

Episodes venteux en décembre et janvier, chutes de neige en février, pluie tout l’hiver et records de faible ensoleillement, la saison qui se termine n’a pas été de tout repos pour nos producteurs ! Ce qui a le plus de conséquences néfastes est quand même la pluviométrie, qui a été très excédentaire cet hiver dans notre région Centre Val-de-Loire, à l’image de l’excédent de plus de 40% observé en France. Les conséquences se font surtout ressentir ces dernières semaines, avec l’impossibilité pour les producteurs de pénétrer dans les champs et de travailler leurs sols pour mettre en place les cultures, tellement les terrains sont saturés d’eau.

Heureusement les rendements pour nombre de légumes de garde ont été très bons cette année, notamment pour les pommes de terre, les oignons ou encore les courges. Cela a été d’autant plus remarqué que l’an dernier, les inondations avaient fortement impacté les récoltes. Vous trouvez donc encore dans vos paniers certains de ces légumes, bien que les stocks s’amenuisent petit à petit.

Le retour des journées ensoleillées et de températures plus clémentes laisse entrevoir les premiers légumes primeurs, malgré un retard annoncé de 2 semaines pour la majorité d’entre eux. Ils commencent à pousser sous les serres, qui permettent de hâter un peu les cultures. L’un des nouveaux producteurs adhérents de Val Bio Centre, Dominique Briant, a même une serre chauffée par méthanisation. Cette année est une sorte de test pour estimer l’avance des dates de récolte que ce système permet ! Les bottes de radis et les premières salades de l’année ont déjà apporté un petit air printanier à certains d’entre vous. Les légumes-feuille tels que les épinards ou les blettes, dont une ou deux coupes ont déjà eu lieu à l’automne, se remettent à pousser, apportant également un peu de fraîcheur par rapport aux légumes de garde. Les légumes bottes, navets, betteraves, carottes,… arrivent progressivement et nous donnent l’occasion de varier les plaisirs en cuisinant leurs fanes. Les deux productions emblématiques de Sologne arrivent aussi à maturité : la récolte des asperges commence tout juste, et celle des fraises ne devrait pas tarder, pour notre plus grand plaisir ! Les paniers printaniers sont souvent un peu plus légers qu’en plein hiver mais ils viennent nous offrir des saveurs délicates et renouvelées.

 

C’est cependant une période difficile, où nous avons souvent besoin de diversifier l’origine de nos approvisionnements. Nous faisons ainsi appel à nos groupements partenaires de producteurs 100% bio, qui partagent une éthique similaire à la nôtre. C’est le cas par exemple de Solébio, dans le Sud-Est, qui nous fournit aussi quelques fruits en été, et de Biobreizh, en Bretagne. Cependant eux-mêmes se retrouvent avec peu de marchandises en ce moment, et une forte anticipation est nécessaire dans les commandes pour assurer un approvisionnement suffisant ! Nous avons aussi fait le choix cette année, pour privilégier les producteurs de notre région, de vous proposer une gamme plus variée de légumes secs. En plus des lentilles, le pois cassé, le haricot blanc et le pois chiche ont trouvé leur place dans vos paniers. Très riches sur le plan nutritionnel, et se conservant bien, ils nous ont semblés propices pour cette période ! Pour ce qui est des fruits, nos arboriculteurs ont terminé leurs stocks.

 

Les partenariats directs producteurs, pour les noix ou les pomelos par exemple, viennent apporter un peu de diversité.

 

Nous vous souhaitons de bien profiter de ce retour du printemps tant attendu et laissons la parole à Anne-Sophie, productrice basée à Blois.

« Nous avons beaucoup de retard cette année, du fait de la météo très humide et pluvieuse ces dernières semaines ! Les plants sont en retard du fait du manque de soleil. Mais le moral revient car le beau temps est annoncé !

Cette semaine nous plantons les tomates. Beaucoup de maraîchers les ont déjà plantées pour les obtenir assez précocement, mais pour notre part nous les récoltons pendant la pleine saison. Nous allons aussi mettre en place les céleris branche, et récolter notre 3ème tournée de salades de plein champ.

Nous allons enfin pouvoir préparer les terrains pour y implanter les cultures primeurs qui n’ont pas encore pu l’être, et les légumes prévus pour l’automne et l’hiver, tels que les carottes, les betteraves et les choux. Nous sommes en creux de production mais les cultures en place poussent doucement : les pommes de terre primeur vont arriver d’ici peu, les courgettes sont plantées depuis 3 semaines, les chou raves et les oignons s’activent ! Il serait cependant nécessaire que les nuits soient plus chaudes : les températures tournent autour de 6°C en moyenne en ce moment, alors que 12°C seraient plus favorables au développement de nos légumes.

 

C’est aussi la période pendant laquelle nous remettons en place l’arrosage dans les champs, où le désherbage est nécessaire et les abords de l’exploitation sont à entretenir, notamment par une tonte régulière de l’herbe. Les voiles sur certaines cultures sont enlevés. Nous allons ainsi découvrir nos fèves précoces, culture fragile et risquée qui a souffert de la neige et du froid. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui sommes-nous ?