• Radis
  • Courge potimarron
  • Blette
  • Carotte
  • Raisin
 
 

Des nouvelles de Patrick, notre maraîcher bio !

 

la cagnotte pour soutenir Patrick Maliet, escroqué par un marchand d’éoliennes, est maintenant terminée. Le montant récolté va au-delà de nos espérances, nous avons même dépassé le plafond ! Nous tenons à adresser nos remerciements sincères et profonds à vous, nos abonnés aux paniers bio, et à tous ceux qui ont été touchés par l’histoire de Patrick.

Laissons-lui maintenant la parole, pour exprimer ses remerciements, et donner des nouvelles de l’avancement des travaux !

" Je ne pensais pas pouvoir compter sur tant de générosité. Parmi cette chaîne de solidarité faite autour de moi j’y ai trouvé ton nom. Merci à Toi, ami, collègue, voisin et client. J’ai aussi reçu beaucoup de soutien et d’amitié par vous, que je ne connais pas. Merci à vous. Vous avez tous participé pour m’aider à construire un habitat décent, et j’ai déjà chaud au cœur par votre générosité. Si je suis resté longtemps dans cette précarité, c’est que je n’avais pas les moyens de finir ma maison faute d’argent, de temps et aussi d’énergie. Aujourd’hui j’ai reçu par votre don cette énergie et les travaux ont maintenant bien avancé. J’ai acheté un poêle à bois, mon frère Jacques a monté la cheminée, mon fils Etienne, avec ses ami(e)s élèves ont organisé un chantier participatif pour faire les enduits d’intérieur en chaux-chanvre et en terre. Mon plus jeune fils Pierre s’est éclaté à faire du carrelage. Gérald un jeune retraité a passé quelques week-ends avec moi pour les finitions de peinture. Je pense que les trois pièces cuisine, salle d’eau et chambre seront finies dans l’été, de quoi passer l’hiver prochain à l’abri et au chaud. Je suis très reconnaissant, chaque jour, de tous vos gestes de solidarités, en temps, en soutien, et en argent.

Merci pour longtemps. »

Patrick Maliet Jardin d’Anthémis

Patrick lors de la remise d’un premier chèque d’un montant de 10000€. Une fois la cagnotte terminée, c’est au total plus de 12000€ qui ont été récoltés.

Et voici quelques photos. Comme vous le verrez, le chantier avance bien !

 

 

 

Dernière minute dans l'affaires des éoliennes : Les victimes dans l'affaire d'escroquerie aux éoliennes par la société "France éolienne" devaient être fixées ce mardi 15 mai. Mais le tribunal correctionnel d'Orléans n'a pas rendu sa décision. Le délibéré a été prolongé au 5 juin prochain.

 

 

 

 

 

 

 

Qui sommes-nous ?