• Radis
  • Courge potimarron
  • Blette
  • Carotte
  • Raisin
 
 

Val Bio Centre dans ses nouveaux locaux


Depuis quelques mois, le siège social de notre association a déménagé. Une partie des salariés est maintenant installés à Blois, point central de la région dans laquelle sont basés nos producteurs. En avril dernier, nous avons ainsi pu tenir notre première assemblée générale dans nos propres locaux ! A cette occasion, une journaliste du magazine « Le Petit Blaisois » est venue nous rencontrer et recueillir nos impressions.

Une partie de l’équipe Val Bio Centre, producteurs, et salariés.

 

L’association Val Bio Centre de producteurs de fruits et légumes biologiques de la région Centre-Val de Loire a quitté le lycée horticole pour ses propres locaux à Blois Vienne depuis fin janvier.

L’association de producteurs de fruits et légumes biologiques, Val bio Centre, a été créée en 2004 par et pour les producteurs. Elle est agréée « entreprise solidaire d’utilité sociale » par l’Etat et elle est basée sur les principes de l’économie sociale et solidaire. L’association était hébergée au lycée horticole de Blois (un de ses partenaires), mais depuis fin janvier, elle dispose de ses propres locaux et de son siège social, rue des Ponts Chartrains, à Blois. Quatre personnes y sont présentes en permanence sur les 8 salariés. « Nous sommes dans une phase de renouveau et en louant nos locaux, notre objectif est de pouvoir nous développer », explique Céline Lacour, chargée de communication de Val Bio Centre. En 2017, quatre nouveaux producteurs ont rejoint l’association et d’autres devraient être recrutés cette année. En tout, elle compte une quarantaine de producteurs de la région. « Val Bio Centre a été créée car il y avait un potentiel dans la région Centre avec des agriculteurs qui avaient besoin de développer leur production et des acheteurs en région parisienne », explique Vincent Touzeau, agriculteur près d’Orléans et président de l’association. Il fournit des légumes variés (panais, navets, salades, tomates, courgettes…) chaque semaine. « Cette activité représente 25 % de mon chiffre d’affaires », souligne-t-il avant d’ajouter : « J’affectionne particulièrement ce modèle associatif car je crois en la force du collectif, on maîtrise la commercialisation de nos produits jusqu’au consommateur, et le fait de fonctionner en circuit court est aussi une valeur ajoutée pour nos produits ». En effet, une commercialisation collective des produits en circuit court est organisée sous forme de paniers hebdomadaires avec la production d’une trentaine de fermes familiales, de jardins d’insertion, d’une couveuse d’entreprises en maraîchage biologique et d’un établissement de service d’aide par le travail (Esat). Pour la préparation, le conditionnement et le transport des paniers, Val Bio Centre travaille notamment en partenariat avec l’entreprise d’insertion Bio-Solidaire (Blois) qui emploie 20 personnes. Cela représente environ 4 000 paniers par semaine pour 300 points de dépôts en région Centre-Val de Loire et Ile-de-France.
Le Petit Blaisois - Chloé Cartier-Santino  - 17 mai 2018

Qui sommes-nous ?