• Radis
  • Courge potimarron
  • Blette
  • Carotte
  • Raisin
 
 

Rendez-vous avec les producteurs de vos paniers !

 

Du 22 au 30 septembre 2018 c’est la campagne « Manger bio et local, c’est l’idéal »

Une belle phrase qui résume l’état d’esprit de ceux qui, comme vous, ont fait le choix d’un autre mode de consommation, bon pour la planète, pour la santé, et bon tout court !

Cette campagne, proposée chaque année en septembre, vous permet de partir à la rencontre de ceux qui tous les jours cultivent les fruits et légumes que vous appréciez dans vos paniers bio. Voici quelques mots sur cette manifestation et ce pourquoi elle a été initiée. Vous pouvez retrouver tout le détail sur le site : http://bioetlocal.org/ avec le programme des visites par département. Ci-dessous, les infos pour aller à la rencontre de 2 producteurs de vos paniers bio, Jérôme et Eric, dans le Loiret.

« Manger bio et local pour créer plus d’emplois, protéger l’environnement et sa santé, et oeuvrer pour un profond changement dans l’agriculture et l’alimentation »

Manger bio et local, c’est l’idéal est une campagne de promotion et de sensibilisation à la consommation de produits bio locaux. Au travers d'un programme d’événements organisés dans les fermes bio et sur les lieux de vente en circuits courts les consommateurs sont invités à découvrir les nombreuses possibilités de consommer bio et local près de chez soi et de prendre sa part dans la campagne !

Nous sommes de plus en plus attentifs aux conséquences de nos actes d’achat. Le bio et le local ne s’opposent pas, bien au contraire ils se complètent. La consommation de denrées alimentaires produites localement réduit le nombre d’intermédiaires, diminue les transports polluants et contribue activement à renforcer la vitalité économique de nos territoires. Toutefois les méthodes de production de ces aliments locaux ont également un impact sur l’environnement.

Consommer bio et local est doublement intéressant !

Manger bio c’est faire le choix d’une alimentation de qualité qui garantit des produits sans pesticides, engrais chimiques de synthèse ni OGM.

Les circuits courts qui proposent des produits bio se développent et sont aujourd’hui largement accessibles et diversifiés : vente à la ferme, marchés bio, magasins de producteurs, AMAP, systèmes de paniers, vente en ligne, restauration collective, circuits courts à vocation solidaire…  Ces dernières années, une diversité d’initiatives ont été lancées pour dynamiser les circuits courts en agriculture biologique. Avec un double objectif : faciliter l’accessibilité géographique et économique des produits bio.

 

Manger local oui, mais BIO !

La garantie de consommer des produits vraiment locaux

Pas de produits chimiques élaborés dans de lointaines usines, pas d’OGM importés d’outre-Atlantique. Pour fertiliser les sols, les agriculteurs bio utilisent fumier, compost et engrais organiques souvent issus de leur exploitation ou élaborés en proximité. Idem pour les animaux qu’ils élèvent et nourrissent avec des aliments bio qui doivent provenir en majorité de leur exploitation.

La garantie d’un mode de production favorable à l’économie locale

Consommer bio favorise davantage l’économie locale puisque le mode production ne nécessite pas l’achat de produits coûteux qui viennent de loin (pesticides, OGM… ). L’agriculture bio génère aussi plus d’emplois : avec 6,5 %* des surfaces cultivées en France, elle représentait, en 2017, 12,5 %* de l’emploi agricole ! (*sources : Agence Bio)

 

 

La garantie d’un mode de production qui préserve les paysages et la biodiversité locale

Parce qu’elle favorise les exploitations à échelle humaine et la diversité des cultures, l’agriculture biologique préserve les paysages. Parce qu’elle n’utilise pas de pesticides et d’engrais chimiques elle préserve les nappes phréatiques, la biodiversité et la chaîne alimentaire naturelle (insectes, oiseaux, petits mammifères… ).

 

vendredi 28 septembre)

Vente de produits à la ferme 

Dégustation de produits

Cueillette de fraise, framboise, tomate cerise

555 route de Saint-Jean-de-Braye - 45400 Semoy

Jérôme Minec-Dubé - 06 01 77 82 87

 

Dimanche 30 septembre (10h-18h)

BIO EN FÊTE : l'association Le Coquelicot fête ses 10 ans

Portes ouvertes des deux fermes bio du village avec visites des vergers, marché bio, village associatif, repas bio, fête et animations. Dégustation-vente des biscuits Nathisserie.

Ferme des Perrières - 165 rue des Perrières et Le Verger Fleury - 82 Petite Rue

45160 Saint-Hilaire Saint-Mesmin

associationlecoquelicot@gmail.com, ou  Geneviève Cribier  06 88 80 05 78

Eric Duriez 02 38 76 32 66 / 07 87 07 90 74 / contact@la-ferme-des-perrieres.fr /  https://www.la-ferme-des-perrieres.fr

Peggy LISART 06 29 16 20 57 / contact@levergerdefleury.fr / http://www.verger-fleury-loiret.fr

 

Qui sommes-nous ?