Actualité - Coronavirus

Bonjour à tous,

Un petit point d’actualité concernant l’application des mesures relatives au Coronavirus.
Nous cherchons actuellement des solutions de remplacement pour tous les points de dépôt de nos paniers qui sont contraints de fermer. Nous faisons le maximum pour vous permettre de récupérer malgré tout votre panier.

Pour ceux d’entre vous qui n’ont pas de solution pour aller chercher leur panier, merci de procéder au report de vos paniers, depuis votre compte abonné sur le site.

Nous vous demandons de reporter vos paniers sur des dates les plus lointaines possibles puisque les difficultés vont certainement perdurer dans les semaines à venir.
Nous avons exceptionnellement débloqué le délai de report en le réduisant à 2 jours (au lieu de 15) pour vous permettre d’effectuer vos reports dans l’urgence.

Pensez aussi à faire profiter votre entourage de vos paniers : si vous-même n’êtes pas en capacité de le faire peut-être qu’un voisin, un ami ou quelqu’un de votre famille le pourra…

Enfin, vous pouvez aussi, si vous le souhaitez, choisir de ne pas recevoir de panier de remplacement et accepter ainsi de perdre ce panier non reçu, afin de soutenir les producteurs qui vont se retrouver en difficulté.

Nous vous remercions de votre soutien.

Un mot pour nos points de dépôt : nous pensons bien sûr à tous nos points de dépôt qui subissent l’arrêt de leur activité, et nous adressons nos remerciements à tous ceux qui peuvent continuer à accueillir les paniers bio, et qui acceptent d’en accueillir encore plus pour nous dépanner.

Nous partageons le message envoyé à nos abonnés par le président de notre association de producteurs :

Après inondations, sécheresse, canicule, un virus s’invite cette année dans nos vies, et, si petit soit-il, déstabilise l’économie mondiale.

Aussi inquiétant et dramatique que cela puisse être pour certains d’entre nous, cet événement pointe la vulnérabilité d’un modèle économique, alimentaire et agricole industriel surdimensionné, mondialisé, dont la survie ne tient parfois qu’à des subventions injectées à tous les niveaux de la filière. Ce modèle fait légion, car il génère, tant qu’il fonctionne, des bénéfices parfois colossaux, même s’ils ne profitent souvent qu’à une minorité.

En réaction et par conviction, nous réfléchissons et mettons en œuvre dans nos fermes des modèles agricoles alternatifs que nous souhaitons avant-gardistes, qui intègrent des notions de respect de l’environnement, d’équilibre et de justice sociale, de partage des richesses, de résilience... Ces modèles sont très peu soutenus par les politiques publiques et font de nos exploitations des structures fragiles, à la merci des aléas de tous genres. C’est, entre autres, votre engagement à nos côtés qui nous permet de faire vivre nos fermes

Pour revenir à l’actualité, les répercussions sont immédiates. Certains d’entre vous ne pourront pas recevoir leur panier bio hebdomadaire à cause de la fermeture de leur point de dépôt habituel, et pour lequel, malgré un réseau de plus en plus dense, nous n’avons pas pu trouver de solution de remplacement. D’autres vont rester à la maison pour « télétravailler », garder les enfants ou pour autant de raisons valables, et ne pourront pas récupérer leur panier.

Pour nous, producteurs, il en ressort que la production primeur destinée aux paniers des semaines à venir, planifiée depuis parfois plus de 6 mois, risque de se perdre dans nos champs. Même si, comme nous l’a annoncé le Président, il est possible de décaler le paiement de cotisations sociales, nous ne pourrons pas décaler la vente de ces produits qui nous serviraient à les payer.

Nombre d’entre vous nous font part régulièrement de leur encouragement dans la voie que nous avons choisie et font aussi de cet abonnement, un acte engagé et militant dont nous vous sommes très reconnaissants.

C’est à votre solidarité que nous faisons appel aujourd’hui. Tout d’abord en évitant au maximum de ne pas aller récupérer votre panier, quitte à en faire don à une personne que vous connaissez. Temporairement, nous vous laissons la possibilité de reporter le(s) panier(s) de la (des) semaine(s) à venir, en réduisant le délai institué depuis quelques temps à deux jours au lieu de 15.N'hésitez pas à aller sur votre compte et à reporter vos paniers dès aujourd'hui sur des dates même lointaines.

Votre soutien à notre démarche peut être aussi, si vous le souhaitez, de ne pas recevoir de panier(s) de remplacement, et accepter ainsi de perdre ce(s) panier(s) non reçu(s).Bien sûr, rien ne vous oblige à accepter ces solutions.

De même que pour les embuches des années précédentes, nous arriverons à surmonter cette épreuve, aussi grâce à vous. C’est collectivement que nous pouvons construire ce que j’oserai appeler « le monde d’après ». Après celui des urnes, nous avons aussi le pouvoir de notre porte-monnaie et nos choix de consommation modèlent à notre échelle, si petite soit-elle, le monde dans lequel nous souhaitons voir grandir nos enfants.

Biologiquement vôtre.

Vincent Touzeau, président de Val Bio Centre

Biologiquement vôtre

L'équipe des paniers bio du Val Loire

Qui sommes-nous ?