l'AB et le problème de malnutrition dans le monde

Une étude américaine menée à l’Université du Michigan vient confirmer les arguments avancés par la FAO, lors de la Conférence internationale sur l’agriculture biologique en mai dernier. Arguments selon lesquels les modes de production biologique seraient en mesure de résoudre les problèmes de malnutrition dans le monde. D’après le rapport de la FAO, la production biologique permettrait d’augmenter significativement les rendements agricoles dans les pays en voie de développement grâce à l’adoption de systèmes de cultures et de modes de production agronomiquement efficaces. Cette augmentation de production assurerait ainsi l’autosuffisance des pays en développement. L’étude américaine confirme cette analyse : à partir de la compilation de 293 études, les chercheurs américains ont montré que les rendements biologiques seraient supérieurs de 80 % aux rendements actuels dans les pays en développement (sur ce point, la FAO parle de rendements « multipliés par deux »). Pour les pays développés, l’étude américaine estime que les rendements biologiques atteignent 92 % des rendements conventionnels.

En savoir plus sur le site de NewScientist (en anglais)…
http://environment.newscientist.com/article/dn12245-organic-farming-could-feed-the-world.html

Surl'étude :

http://journals.cambridge.org/action/displayAbstract?fromPage=online&aid=1091304&fulltextType=RA&fileId=S1742170507001640

 

Source : lettre des agriculteurs de France, 13 juillet 2007

http://www.agriculteursdefrance.com/fr/LaLettreInternet.asp?ThemePage=2&Rubrique=1&Num=96

 

 

 

Qui sommes-nous ?