• Salade
  • Navet
  • Courge spaghetti
  • Haricot vert
  • Poire
 

MORAND Jean-Michel, La Ferme des Montmartins
Saint-Claude-de-Diray (Loir-et-Cher)

18 grande rue de Morest  - 41350 Saint-Claude-de-Diray

 


 

Commune : Saint Claude de Diray à 9 km de Blois
Région agricole : Val de Loire
Ferme familiale
Installé depuis : 1996
Bio depuis : 1996 (début de la conversion)
Surface en légumes plein champs : 80 hectares
Types de légumes frais produits : igname, asperge, poireau, pomme de terre, oignon courgette principalement
Types de légumes industrie produits : petits pois, haricots, carottes
Main d'œuvre : Jean-Michel, 5 salariés permanents et de 5 à 35 saisonniers selon la période

Issu d’une famille d’agriculteurs, il n’est pas surprenant que Jean-Michel ait choisi cette voie. Là où il a marqué la différence, c’est qu’il a souhaité pratiquer une agriculture biologique.

Il ne lui a pas été facile de s’imposer, son père - associé à son oncle - sur une exploitation céréalière et viticole (en conventionnel) ne croit pas au départ à son projet et ne le soutient pas vraiment.


Jean-Michel persuadé du contraire décide donc de s’installer tout seul. Tout jeune, en sortant de l’armée, il  reprend une parcelle de 70 hectares d’un exploitant partant à la retraite. Il reprend également du matériel mais à l’époque il n’y a pas de bâtiment existant. Il lui faut tout monter…

Il commence par le poireau, les asperges qui sont très bien adaptées aux sols sableux et profonds de la région, viendront ensuite les carottes, oignons, courgettes, pommes de terre, haricots verts… et puis Jean-Michel s’intéresse de plus près à une culture traditionnelle de la région, bien que surprenante : l’igname. Ce légume tropical s’est très bien adapté lui aussi au sol qui convient aux asperges. Jean-Michel développe cette culture et devient ainsi le seul producteur d’igname bio de France !

Entre temps, son père a revu sa position et a constaté le succès de Jean-Michel en agriculture bio ! L’heure de la retraite étant venue pour lui, c’est son fils qui reprend son exploitation (220 hectares au total) et qui les convertit en bio, transformation qui prend au minimum 3 ans.

Récemment, Jean-Michel s’est encore agrandi et a repris une centaine d’hectares en plus. Ses terres ne sont pas toutes au même endroit, il possède des champs autour de son site, puis dans les petites communes de la vallée de la Loire autour de son village.

Tous ses terrains ne sont pas destinés à la culture des légumes. Elle représente entre 70 et 80 hectares, le reste étant semé de luzerne, céréales… Jean-Michel investit dans ses sols pour l’avenir, les cultures servent à les protéger et les enrichir et ils seront ainsi plus productifs lorsqu’ils seront mis en production.
Pour lui, le bio, c’est par conviction écologique et environnementale. Quand il s’est installé à la fin des années 90, le bio n’était pas ce qu’il est aujourd’hui, son travail était plutôt mal vu par ses voisins exploitants, et les débuts n’ont pas été faciles.

Il emploie 5 salariés permanents, et des saisonniers : environ 35 personnes en hiver, et une soixantaine en été (dont une grosse partie pour la récolte des courgettes et une autre pour la plantation et le désherbage des poireaux). Ses saisonniers lui sont fidèles depuis des années et reviennent chaque saison faire les tâches pour lesquelles ils sont spécialisés comme par exemple la délicate récolte des asperges, qui demande un réel savoir-faire.

Son partenariat avec Val Bio Centre est durable. Il écoule une petite partie de sa production via les paniers bio du Val de Loire. Le plus gros de ses légumes part vers les magasins bio (Biocoop), des contrats avec l’industrie (pour la transformation en soupe, purée etc notamment) et des grossistes spécialisés.

Aujourd’hui, Jean-Michel peut être fier de sa réussite : il exerce métier qu’il voulait faire, de la façon dont il l’avait imaginé : il produit des légumes sains pour les consommateurs et est pleinement épanoui dans ce qu’il fait.

 

Tous les ans, Jean-Michel propose ses asperges dans vos paniers bio, vous pouvez les découvrir en vidéo ci-dessous : 

 Retrouvez-nous sur Facebook en suivant ce lien !

retour à la carte
Qui sommes-nous ?