• Salade
  • Betterave botte
  • Courgette
  • Pomme de terre primeur
  • Fraise
 

DESNOYERS Nadine, Le Domaine de St Gilles
Pontlevoy (Loir-et-Cher)

68 route de Thenay  - 41400 Pontlevoy

Permettre à des travailleurs handicapés de s'intégrer au monde du travail, à travers l’agriculture biologique.

 

domaine de saint gilles

 

Commune : Pontlevoy à 25 km de Blois
Région agricole : Plateau céréalier, avant la vallée du Cher
Etablissement social et médicosocial
Installé depuis : 1994
Bio depuis : 1994
Surface en légumes plein champs : 12 à 15 hectares
Types de fruits et légumes plein champ produits : rhubarbe, courges, navets, radis, choux, salades, bettes, aromates, betteraves, plantes à parfum (pour infusions), raisin de table...
Types de légumes sous serre produits : salades, tomates, aubergines, poivrons, céleri branche, radis, fenouils, oignons blancs, bettes, choux rave...
Main d'œuvre : 45 hommes et femmes accueillis dans l'établissement : 20 en maraîchage, 14 en entretien du paysage et 11 en atelier infusions. Et 6 salariés permanents pour la partie production.

L’ESAT (Etablissement et Service d'Aide par le Travail) du domaine de Saint Gilles se trouve à Pontlevoy, une commune située à 25 km au Sud-Ouest de Blois, dans le Loir et Cher. Il se déploie sur un domaine de 24 hectares au total dont 12 à 15 sont cultivés.

Il a ouvert ses portes en 1994 et accueille aujourd’hui 45 personnes, hommes et femmes, en situation de handicap mental, avec différents niveaux d'autonomie, qui nécessitent donc plus ou moins d'assistance. 

La moitié des usagers bénéficie d’un hébergement sur place dans un foyer où chacun dispose d’une chambre avec sanitaires. Les parties communes sont la cuisine et la salle à manger. L’autre moitié loge dans les alentours de l’ESAT, en appartement autonome ou dans des familles d’accueil (pour 2 d’entre eux) et bénéficient d’un suivi à domicile.

 

Au-delà de sa mission de protection et d’assistance envers les personnes qu’il accueille, l’ESAT est aussi pour ces hommes et femmes un moyen de créer un lien avec le monde du travail, en leur proposant une activité de type professionnel, à travers un contrat d’aide et de soutien par le travail. 6 salariés permanents, pour la partie production, permettent d’assurer le fonctionnement de l'ESAT et l’encadrement des travailleurs handicapés, et la structure emploie ses 45 usagers sur 3 secteurs d’activité (espaces verts, maraîchage, et tisanes), leur offrant ainsi l’opportunité de se remobiliser autour de l’emploi.

 

 Avec un projet associatif axé sur le développement local, l’établissement a orienté ses activités vers le secteur agricole, en faisant le choix de l’agriculture biologique.

Depuis 2004, l’ESAT
fournit des fruits et légumes bio pour les paniers bio du Val de Loire. Au départ, l’essentiel des cultures était basé sur les plantes médicinales, en partenariat avec des laboratoires. Ce débouché ayant fortement diminué, l’ESAT s’est recentré sur le maraîchage depuis 2007 et peut maintenant proposer une gamme beaucoup variée de fruits, légumes et aromates.
Ses ventes se répartissent à moitié entre les paniers bio du Val de Loire et Biocoop (la commercialisation étant assurée par notre association de producteurs).
L'ESAT fabrique également des tisanes, en vente sur le site des Colis Bio du Val de Loire.

 

 

L’ESAT et les paniers bio du Val de Loire

Collaborer avec les paniers bio du Val de Loire permet à l’ESAT de maintenir un niveau d’exigence élevé pour répondre aux demandes d’un circuit de production et de distribution dans lequel tous les types de structures se côtoient, de la ferme familiale au jardin d’insertion. En plus de cela, le système de fonctionnement des paniers bio, qui repose sur une planification annuelle de production, permet à l’ESAT de ne pas passer trop de temps sur les aspects commerciaux, et de pouvoir ainsi se rendre plus disponible sur ses missions premières.

  


Pour en savoir plus…

 

L’ESAT emploie ses 45 usagers sur 3 secteurs d’activité :


1) Les espaces verts et l’entretien du paysage

2 encadrants et une équipe de 14 employés effectuent différents travaux de tonte, taille de haie, de massifs… pour environ 35 clients réguliers avec des contrats sur l’année (collectivités, entreprises) + 30 à 40 interventions ponctuelles (particuliers…). Le matériel sélectionné est  facile à utiliser afin que le maximum de personnes puisse l’utiliser en toute sécurité, et avec le plus d’autonomie possible sur les chantiers.

  

2) le maraîchage bio

2 encadrants et une équipe de 20 employés sont dédiés aux cultures de plein champ et sous serre. Dans ce secteur agricole le plus souvent consacré aux cultures céréalières, la terre est difficile à travailler pour cultiver les légumes, elle est lourde et très argileuse. Les cultures s’étendent sur environ 15 hectares au total, ainsi qu’une surface couverte de 1800m² et 300m² de serres à plants. L’ESAT produit principalement en cultures maraîchères de plein champ : rhubarbe, courges, navets, radis noirs, choux de Bruxelles, salades, bettes, aromates, betteraves rondes, plantes à parfum (pour infusions)… Et la superficie sous serres est consacrée aux salades, tomates, aubergines, bettes, céleri branche, radis, fenouil, oignons blancs, chou rave.

 


Quelques cultures un peu plus atypiques viennent en complément : 1 hectare de vigne a été planté pour tenter de produire différentes variétés de raisin de table (Cardinal – Centennial – Chasselas rosé – Exalta – Alphonse Lavallée) dont la première production devrait démarrer à l’automne 2015. Une parcelle de chênes truffiers se trouve également sur le domaine, mais si les arbres sont pourtant très beaux, ils ne donnent malheureusement pas de truffes. Et enfin, quelques rangs de safran, dont les pistils se récoltent à l’automne.

 

3) un atelier de culture et fabrication d’infusions

1 encadrant et 11 employés travaillent aujourd’hui sur la confection de tisanes. Cette activité est en plein développement et devrait connaître un réel essor dans les années à venir, car elle présente plusieurs avantages : plus régulière, moins saisonnière et moins pénible physiquement, elle donne ainsi accès au travail à un public plus large, présentant une constitution physique plus fragile que les usagers travaillant en maraîchage ou espaces verts.

Toute la chaîne de fabrication de tisanes est sur place : culture des plantes, séchage, élaboration des recettes, et conditionnement. En parallèle, cet atelier pratique aussi la fabrication de cartes postales avec des fleurs et feuilles séchées.

Pour contribuer au développement de la fabrication de tisanes, l’ESAT a fait l’acquisition de nouvelles machines, notamment une brosseuse et un sasseur, utilisés pour séparer mécaniquement les feuilles, tiges, et branches. L’atelier compte aussi désormais une machine à conditionner les tisanes en sachets de forme pyramidale. Un séchoir et des fûts de conservation viennent compléter cet équipement.

Parmi les cultures, on retrouve différentes variétés de menthe et de thym, de la verveine citronnelle, lavande, camomille, bleuet, rose (pour les pétales)… L’anis et la coriandre sont actuellement en test.

 

 

 

 En plus de toutes ces activités, l’ESAT réalise également des prestations de vendanges manuelles en saison et du tirage de bois dans les vignes l’hiver, permettant aux travailleurs handicapés de s’impliquer dans l’économie locale.


Un fonctionnement particulier

Le fait d’être un ESAT est une particularité en soi. La fonction première de cet établissement est d’accompagner les personnes en situation d’handicap, même si en parallèle il y a bien évidemment des obligations financières. Pour y répondre, et parvenir à vendre ses productions dans le contexte d’un circuit professionnel « normal », le personnel encadrant doit sans cesse chercher à optimiser l’organisation du travail pour que chacun puisse trouver sa place et maîtriser la tâche qui lui est confiée. Il faut également faire preuve d’exigence et de vigilance sur l’agréage des produits réalisés par les usagers et adapter le travail à leurs capacités physiques, psychiques et intellectuelles.

Mais la motivation des usagers et les compétences du personnel encadrant permettent de surmonter les éventuelles difficultés, et mener à bien toutes les missions. Si l’on devait résumer cet esprit en une phrase, ce serait « Tout seul on va vite, à plusieurs on va loin » !

 

Retrouvez le site internet de l’ESAT du Domaine de St Gilles ici :

www.domainedesaintgilles.fr

 

Découvrez la culture de la rhubarbe à l'ESAT en vidéo ci-dessous :

 https://www.youtube.com/watch?v=ZAdlPgN5OqY

 

Retrouvez-nous sur Facebook en suivant ce lien !

 

retour à la carte
Qui sommes-nous ?