• Salade
  • Betterave botte
  • Courgette
  • Pomme de terre primeur
  • Fraise
 

FLEURY Mathieu, La Ferme aux Abeilles
Ouvrouer-les-Champs (Loiret)

56 route des Chevaliers  la grande fosse - 45 150 Ouvrouer-les-Champs

L'exploitation de Mathieu Fleury se situe à une quarantaine de kilomètres au Sud-Est d'Orléans, non loin de Jargeau. Les sols y sont sablo-limoneux argileux.

De 1962 à 2005, l'exploitation sur laquelle se situe Mathieu était dédiée à la production de fleurs et de fruits (pommiers, poiriers, cerises). Des difficultés financières conduirent l'exploitant de l'époque à arracher tous les arbres, et y implanter des cultures de millet, sorgho et des jachères. Mathieu a finalement repris l'exploitation en septembre 2005, en s'installant sur un total de 19,80 ha. Il entretient également 9,80 ha de prairie naturelle à Germigny, dans le cadre d'une convention avec le conservatoire du patrimoine naturel de la région Centre.

 Passionné par la production de miel, la production en agriculture biologique est pour lui est une évidence, pour des raisons écologiques et de qualité de vie. Mathieu est en effet à la fois maraîcher et apiculteur bio. Seul sur son exploitation, il se fait aider par ses parents et grands-parents.

Son activité maraîchère s'étend sur 1870 m² de serres froides et 2500 m² de légumes de plein champ.

Il produit une gamme de légumes de saison variée. En été : tomates, aubergines, poivrons, piments de Cayenne, salades, aromates (persil, basilic, ciboulette). A l'automne/hiver : mâche, brocolis, choux blancs et choux fleurs.

 

Il exerce son activité apicole depuis une dizaine d'années. 

Avec 15 ha de prairies mellifères (trèfles, moutarde, phacélie), il dispose actuellement de 80 ruches avec 40 000 abeilles par ruche.

Ce qui permet une production annuelle d'environ 1800 kg de miels variés : miel d'acacia, de Sologne, toutes fleurs, chataigniers, miel de Printemps (aubépine, colza, épine noire, fleurs de prairies)...

 

 

 Les Paniers du Val de Loire ont joué un rôle important pour l'installation de Mathieu : en effet, il leur a destiné 90% de sa production à son démarrage. Désormais, il leur livre environ 50% de sa production. Ce débouché est très adapté pour le handicap visuel dont il souffre, qui l'interdit de conduire et rend donc difficile la réalisation de marché. Le reste est commercialisé en AMAP, sur sa ferme et dans les magasins spécialisés bio du Loiret.

A l'avenir, Mathieu souhaite encore élargir sa gamme pour satisfaire au mieux les demandes des abonnés des Paniers du Val de Loire.

 

retour à la carte
Qui sommes-nous ?